logo-sni-attijariwafa

Attijariwafa bank et son actionnaire de référence, SNI, annoncent la formation d’une alliance dans le métier de l’assurance en devenant co-actionnaires à parts égales de Wafa Assurance. Cette opération permettra de donner à Attijariwafa bank les capitaux nécessaires à son développement international notamment en Égypte et plus généralement dans les pays africains anglophones. Par ailleurs, cette opération, dont l’impact positif sur le ratio sur fonds propres de base de catégorie 1 d’Attijariwafa bank1 est de 166 points de base, permet à Attijariwafa bank de se préparer aux évolutions réglementaires prévues dans le cadre de Bâle 3 et de renforcer ses ratios de solvabilité et ce, en tenant compte de l’acquisition de Barclays Bank Egypt2 . L’opération sera réalisée par la prise de participation de SNI à hauteur de 50% dans le capital de la holding OGM qui détient 79,29% de Wafa Assurance. La valorisation de OGM a été effectuée sur la base d’un prix par action de Wafa Assurance de 3250 dirhams, correspondant à un ratio P/B3 de 2,32x. Ce prix a été arrêté sur la base d’une valorisation multicritères réalisée par une grande banque internationale de premier plan. Les deux opérations concernant Wafa Assurance et Barclays Bank Egypt auront un impact relutif sur les comptes consolidés d’Attijariwafa bank, améliorant ainsi la rentabilité des actifs et des fonds propres consolidés de 10 et 100 points de base respectivement, ainsi que le résultat net part du groupe par action (EPS) de 2,7 dirhams (+12%)4 . Le co-investissement de SNI et Attijariwafa bank dans le capital de Wafa Assurance procurera à cette dernière des moyens financiers supplémentaires pour poursuivre et accélérer son développement, tout en s’appuyant sur le groupe Attijariwafa bank pour développer les synergies dans la bancassurance au Maroc et à l’international. De son côté, SNI, conformément à sa vocation de fonds d’investissement panafricain à long terme, élargit sa présence dans le secteur des assurances qui dispose de perspectives importantes de croissance au Maroc et dans les autres pays africains.