oui 854199185_B979381547Z.1_20160806181923_000_GJR7BTQ8T.2-0

Deux policières ont été blessées à la machette samedi après-midi dans le centre de Charleroi par un individu criant « Allahu Akbar », rapporte « la libre Belgique » qui se réfère àla police locale. Les faits se sont produits à proximité de l’hôtel de police de Charleroi.

L’auteur cette attaque à la machette a été mortellement blessé par balle par une troisième policière qui a tenté de le neutraliser. Il est décédé à l’hôpital, a confirmé la police locale.

L’une des policières a été touchée par des coups puissants à la tête, ont précisé les forces de l’ordre. Ses jours ne sont toutefois pas en danger.

Selon la police,  l’homme s’est présenté au checkpoint de l’hôtel de police de Charleroi à 15h58. Il a immédiatement sorti une machette de son sac et a frappé puissamment à la tête une policière. Une autre policière a été touchée légèrement. Une troisième, également présente au checkpoint, a tiré sur l’agresseur, le touchant au thorax et à la jambe.

Les deux policières blessées ont été admises à l’hôpital Notre Dame à Charleroi. La plus touchée devra être opérée.

L’auteur a, lui, été admis dans un état grave à l’hôpital Marie Curie (CHU) où il a succombé sur la table d’opération, a précisé la police.

Le Premier ministre Charles Michel et le ministre de l’Intérieur Jan Jambon condamnent l’attaque survenue samedi après-midi à Charleroi. Une analyse de l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (Ocam) est en cours, a précisé le ministre de l’Intérieur. M. Jambon dénonce un « acte ignoble ». Les pensées des deux hommes vont aux deux policières, à leurs collègues et à leurs familles.