sidiham177

SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances aux membres de la famille du Cheikh de la Tariqa Qadirya Boutchichia, Hamza Ben El Abbas, décédé mercredi à Oujda à l’âge de 95 ans.

Dans ce message, SM le Roi affirme avoir appris avec une profonde affliction la triste nouvelle de la disparition du Cheikh Hamza Ben El Abbas, que Dieu l’ait en Sa sainte miséricorde et l’accueille dans Son vaste paradis.

“En cette douloureuse circonstance, Nous vous exprimons, et à travers vous, à l’ensemble de votre famille, à vos proches et à l’ensemble des disciples de la Tarika Boutchichia, au Maroc comme ailleurs, Nos vives condoléances et Nos sincères sentiments de compassion suite à la disparition de l’un des érudits les plus vertueux”, ajoute le Souverain.

Après avoir rappelé les qualités humaines du défunt, SM le Roi indique que Cheikh Hamza a toujours défendu les fondements de la Tariqa spirituelle soufie et sunnite et était une référence pour tous ceux en quête d’une source d’inspiration religieuse vertueuse provenant du Maroc ou de l’étranger.

“Sa confrérie était l’une des sources de purification spirituelle empruntant la voie juste à laquelle Nous appelons en Notre qualité d’Amir Al Mouminine”, fait remarquer le Souverain, ajoutant que le défunt prônait et plaidait pour la prise en compte de l’essence de la religion qui consiste en la fidélité au culte, la consécration des constantes spirituelles du Royaume et le conseil de soutenir son processus dans la stabilité et le progrès.

Dans ce message, SM le Roi souligne, en outre, que feu Cheikh Hamza a consacré sa vie au service de l’Islam et à la promotion de ses préceptes de tolérance dans le cadre de son attachement immuable aux valeurs sacrées de la Nation et à ses constantes spirituelles, ainsi que son engagement fort vis-à-vis de la place et du rôle de l’Institution d’Imarat Al Mouminine et son loyalisme indéfectible au Trône alaouite.

SUITEà cette disparition cruelle, le Souverain implore le Très-Haut d’accorder à la famille du défunt patience et et consolation et d’accueillir le défunt parmi les vertueux et de le rétribuer amplement pour ses actions louables au service de la Nation, conclut le message.