tighza-mine3

Dans le cadre du recentrage de sa stratégie de développement de ses activités, la Compagnie Minière de Touissit (CMT) a signé un prêt de long terme de 28 millions d’euros avec la Banque Européenne de

Reconstruction et de Développement (BERD) destiné à financer un ambitieux plan d’investissement dans le site de Tighza.

Les fonds de la BERD seront destinés au creusement d’un nouveau puits sur le site principal d’exploitation d’lghrem Aoussar à la mine Tighza, ce qui induira des améliorations importantes en matière de santé, sécurité et gestion de l’environnement. Un tel projet, une fois achevé, permettra à CMT d’améliorer considérablement l’infrastructure de l’exploitation minière souterraine et les conditions de travail et d’augmenter la productivité en permettant ainsi à l’entreprise d’atteindre les meilleurs standards internationaux.

Le prêt de la BERD permettra aussi de financer des investissements de maintenance, ainsi que des investissements en efficacité énergétique et d’optimisation de la gestion de l’eau.

A cet effet, Eric Rasmussen, directeur des activités Ressou rces Naturelles à la BERD a déclaré : « nous sommes très heureux d’accompagner cet ambitieux plan d’investissement, qui va non seulement améliorer la productivité, mais aussi les

conditions de travail sur le site. Nous espérons que cela constituera le début d’une collaboration fructueuse entre nos deux institutions ».

Pour sa part,Jean- François Fourt, Président de CMT a déclaré : « CMT était déjà un champion en terme de performance, de compétence et de rentabilité. C’est une nouvelle page qui se tourne et le début d’une belle histoire. CMT, accompagnée par la BERD, va devenir un modèle d’excellence et une référence, tout aussi bien pour sa compétitivité déjà légendaire, que pour son respect des normes environnementales et sociales et des standards mondiaux. Ce puits, que nous sommes en train de construire grâce au soutien et l’accompagnement de la BERD, sera des plus modernes et le plus profond ouvrage de ce type en Afrique du Nord. La diversification vers d’autres métaux et d’autres sites va hisser CMT dans le peloton de tête des minières, non seulement en Afrique mais au niveau mondial.