layonne-et-femmes-du-sahara-marocain

Une cérémonie de présentation de deux nouveaux ouvrages sur la question du Sahara a eu lieu, mercredi 5 octobre 2016, à New York en marge de la session de la Quatrième commission des Nation Unies.

Ces deux livres qui sont signés par l’ancien Envoyé spécial des Nations Unies pour le Sahara  Erik Jensen  et Nancy Huff, présidente de l’ONG américaine « Teach the Children International », sont des témoignages vivants, pour permettre à l’opinion publique internationale de mieux comprendre la question du Sahara marocain et expliquer ce conflit artificiel, sous deux angles différents : celui des droits de l’homme et celui de la lecture politique.

Dans son ouvrage « Danger au Sahara », Nancy Huff présente sa propre expérience lors de sa visite dans les camps de Tindouf, où les habitants retenus ne disposent même pas du minimum nécessaire pour une vie digne.

L’auteur témoigne aussi du fait qu’elle a vu  l’aide humanitaire que sa propre association destinait aux habitants des camps, détournée vers le marché noir local.

Parallèlement, l’auteur qualifie de succès exemplaire les chantiers de développement que le Maroc a ouvert dans la région du Sahara.

Dans le second livre « Sahara occidental : autopsie d’une impasse », Erik Jensen propose une lecture politique du conflit, en résumant l’expérience des longues années  qu’il a passé en tant que responsable onusien dans la région.

M. Jensen propose des conclusions fondamentales dont principalement, l’impossibilité d’organiser un referendum ou de mettre en place un Etat indépendant dans la région du Sahara, tout en soulignant les efforts consentis par le Maroc pour trouver une solution définitive à ce conflit artificiel.