iam

Le nombre de clients du Groupe atteint 53 millions à fin mars 2016, en progression de 2,9% sur un an, portée essentiellement par la croissance de 3,6% du parc à l’International. Sur le seul premier trimestre, les parcs du groupe sont en augmentation de près de 2,2 millions de clients.

Au 31 mars 2016, le groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé(3) de 8 750 millions de dirhams, en amélioration de 10,2% par rapport au premier trimestre 2015. A base comparable, celui-ci est en progression de 5,1%, grâce aux activités à l’International qui poursuivent leur développement avec un chiffre d’affaires en hausse de 27% (+12,7% à base comparable) et le retour à la croissance des activités au Maroc (+0,9% vs. -0,5% en l’an 2015) qui bénéficient du maintien d’une croissance soutenue dans le Fixe et l’Internet et de la résilience des activités Mobile dans un contexte concurrentiel toujours intense.

A fin mars 2016, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du groupe Maroc Telecom atteint 4 214 millions de dirhams, en hausse de 4,7% (+2,6% à base comparable). Cette performance s’explique par la croissance soutenue de l’EBITDA des activités à l’International (+11,2% à base comparable) et la réduction de la baisse de l’EBITDA au Maroc (-1,8% vs. -3,8% en l’an 2015).

Malgré l’effet dilutif de l’intégration des nouvelles filiales africaines, la marge d’EBITDA du Groupe se maintient au niveau élevé de 48,2%, en baisse de 2,5 points par rapport au premier trimestre 2015 (-1,2 pt à base comparable).

Durant le premier trimestre de 2016, le résultat opérationnel(4) (EBITA) consolidé du groupe Maroc Telecom s’élève à 2 910 millions de dirhams, en hausse de 13,7% à base comparable par rapport au premier trimestre 2015. Cette hausse provient essentiellement de la progression de l’EBITDA, de la croissance maîtrisée de la charge d’amortissement (+3,5% à base comparable) et d’une plus-value réalisée suite à la cession d’un bien immobilier. Hors cet élément exceptionnel, l’EBITA du Groupe serait en hausse de 1,1% à base comparable.

A fin mars 2016, le résultat net part du Groupe progresse de 16%, porté par la croissance du résultat au Maroc et à l’International qui bénéficie notamment de la cession immobilière. Hors cet élément exceptionnel, le résultat net part du Groupe progresse de 4,2%.

Au premier trimestre 2016, les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO(5)) sont en retrait de 5,0% par rapport à la même période de 2015, à 2 642 millions de dirhams. Cette évolution s’explique principalement par la hausse de 15,7% du CFFO des activités à l’international qui compense en partie la baisse de 15,2% du CFFO au Maroc.

 

Chiffre d’affaires de 5 157 millions DH

Les activités au Maroc ont généré un chiffre d’affaires de 5 157 millions de dirhams durant le premier trimestre 2016, en hausse de 0,9%. Ce retour à la croissance du chiffre d’affaires au Maroc, s’explique par l’essor des activités Fixe et Internet (+6,5% en un an) qui compense la baisse du chiffre d’affaires Mobile (-3,5% par rapport au premier trimestre 2015).

Le résultat opérationnel avant amortissement (EBITDA) ressort à 2 680 millions de dirhams, en baisse de 1,8% par rapport au premier trimestre 2015, du fait de la hausse des charges d’interconnexion vers les autres opérateurs et malgré des coûts opérationnels qui restent pratiquement stables. La marge d’EBITDA, bien qu’en baisse de 1,4 point, reste au niveau élevé de 52,0%.

Le résultat opérationnel ressort à 1 767 millions de dirhams, en baisse de 3,3%. Ce retrait est lié à la baisse de l’EBITDA et la hausse de 1,3% de la charge d’amortissement due aux importants programmes d’investissements réalisés ces dernières années. La marge d’EBITA s’établit à 34,3%.

Durant les trois premiers mois de 2016, les flux nets de trésorerie opérationnels au Maroc sont en baisse de 15,2% à 1 572 millions de dirhams en raison principalement du recul de l’EBITDA et de la hausse de 9,7% des investissements dans les réseaux, notamment pour l’expansion de la 4G.

Au 31 mars 2016, le parc(6) Mobile s’établit à près de 18,3 millions de clients, en hausse de 0,8%. Cette légère croissance est due à la progression de 9,6% du parc postpayé et à la stabilité du parc prépayé. L’essor rapide de l’Internet Mobile(7) se poursuit avec un parc en croissance de 36% favorisé par la croissance des usages sur nos réseaux 3G et 4G+.

Dans un contexte marqué par une concurrence toujours intense sur les prix, le chiffre d’affaires Mobile s’établit au premier trimestre 2016, à 3 399 millions de dirhams et réduit sa baisse à -3,5% (vs. -6,2% en l’an 2015) grâce à une croissance soutenue des usages voix et data.

Le revenu des services Mobile ressort à 3 319 millions de dirhams, en diminution de 4,1% par rapport à la même période de 2015 du fait de la baisse de 30% des prix et la poursuite de la baisse du trafic international entrant.

L’ARPU mixte pour les trois premiers mois de 2016 s’élève à 59,0 dirhams, en retrait de 5,0% par rapport à la même période de 2015, la hausse des usages voix et data ne permettant pas de compenser la forte baisse des prix.

L’essor des services Data(9) se poursuit et atteint 23,1% de l’ARPU en croissance importante de 5,3 pts en 1 an grâce notamment à l’amélioration continue de la qualité de service et au déploiement accéléré de la 4G+.

Le parc Fixe s’élève à 1 606 milliers de lignes au 31 mars 2016, en progression de 5,8%, porté par le segment Résidentiel (+9%) et Entreprises (+2).

Le parc ADSL poursuit son importante progression (+14,0%) pour atteindre près de 1,2 million d’abonnements et ce malgré les offres introduites sur le marché par les concurrents.

Les activités Fixe et Internet au Maroc ont réalisé un chiffre d’affaires de 2 240 millions de dirhams au cours du premier trimestre 2016, en hausse de 6,5% par rapport à la même période de 2015, soutenues par la croissance de 11,3% des revenus de la Data Fixe qui bénéficient toujours de la compétitivité de nos offres Haut Débit (ADSL et fibre optique).

Activités à l’international : Le CA, en hausse de 27,0%

Les activités à l’International intègrent depuis le 26 janvier 2015, date de la finalisation de l’acquisition, les nouveaux opérateurs africains en Côte D’Ivoire, Benin, Togo, Gabon, Niger et Centre Afrique, ainsi que Prestige Telecom qui fournit des prestations IT auprès de ces entités.

Au cours du premier trimestre 2016, les activités du Groupe à l’International ont enregistré un chiffre d’affaires de 3 860 millions de dirhams, en hausse de 27,0% (+12,7% à base comparable). Cette hausse importante des revenus reflète à la fois le maintien d’une croissance très soutenue des filiales historiques (+9,9% à taux de change constant(11)), notamment au Burkina Faso, et la poursuite de l’accélération de la croissance des nouvelles filiales (+19,1% à base comparable) avec une performance remarquable en Côte d’Ivoire, au Niger et en République centrafricaine.

Sur la même période, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) s’établit à 1 534 millions de dirhams, en hausse de 18,2% (+11,2% à base comparable) sous l’effet combiné de la hausse du chiffre d’affaires, d’une légère progression du taux de marge brute et malgré une importante croissance des coûts opérationnels liée principalement à la hausse des taxes et redevances réglementaires. L’intégration des nouvelles filiales africaines a un impact dilutif sur la marge d’EBITDA qui baisse de 3,0 points à 39,7%. Sur une base comparable, la marge d’EBITDA est pratiquement stable (-0,5 pt).

Le résultat opérationnel (EBITA) s’élève à 1 143 millions de dirhams, en amélioration de 56,5% (+55,4% à base comparable), sous l’effet de la hausse de l’EBITDA qui croit deux fois plus vite que la charge d’amortissement (+11,2% vs. 6,5%, à base comparable) et de la plus-value réalisée suite à la cession d’un important bien immobilier (308 millions de dirhams). Hors cet élément exceptionnel, l’EBITA des activités à l’International serait en hausse de 11,9% avec une marge d’exploitation de 21,6%, en progression de 0,2 pt (à base comparable).

Les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) des activités à l’International ont augmenté de 15,7% par rapport à la même période de l’année 2015, la progression rapide de l’EBITDA et la cession immobilière exceptionnelle faisant plus que compenser la croissance des CAPEX liée aux importants efforts d’investissement pour soutenir la croissance de l’activité des filiales. Le reliquat de la licence globale en Côte d’Ivoire (822 millions de dirhams) ainsi que l’attribution d’une licence 3G au Togo (61 millions de dirhams) ont été comptabilisés au cours du premier trimestre 2016.