marteau-justice-balance

 

Dans un communiqué publié à l’issue de la réunion de son bureau permanent, tenue à Damas, l’UAA exprime son “soutien aux efforts menés par le Maroc visant à parvenir à une solution pacifique et globale au conflit autour du Sahara marocain, à travers l’octroi d’une large autonomie aux provinces du sud dans le cadre de l’unité territoriale du Royaume’’.

L’UAA, qui siège au Caire, rejette ‘’toute ingérence étrangère’’ dans ce dossier, mettant l’accent sur la nécessité de l’ouverture des frontières maroco-algériennes, dans le respect du bon voisinage’’.

Dans son communiqué, l’Union des avocats arabes souligne également la nécessité de ‘’récupérer les villes de Sebta et Melilia ainsi que les îles Jaafarines’’, relevant l’impératif d’une ‘’solution urgente’’ pour mettre fin à cette occupation.

Par ailleurs, l’UAA se félicite de la ‘’réforme du système judiciaire’’ au Maroc, notant que cette réforme ‘’constitue un dynamisme juridique et un saut qualitatif à mettre à l’actif de la justice marocaine’’.

Lors de cette réunion, au cours de laquelle le Maroc a été représenté par une délégation de l’Ordre des avocats de Marrakech, conduite par son bâtonnier Me Abdellatif Ahtitiche, l’instance arabe a passé en revue les derniers développements sur la scène arabe, régionale et internationale, ainsi que les activités du secrétariat général de l’Union entre les deux sessions du bureau permanent, selon le communiqué.