a54060504f6d7ff9da236ff30514af41

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi, au lancement du projet de requalification du circuit touristique de la Place «Ben Youssef» vers la Place «Jamaâ El Fna» en passant par la Place «Ben Saleh», et de celui de réhabilitation de trois Foundouks implantés au cœur de l’ancienne médina de Marrakech.

Faisant partie intégrante du plan de développement «Marrakech, Cité du renouveau permanent», ces projets traduisent l’intérêt particulier qu’accorde le Souverain à la préservation et à la pérennisation du patrimoine historique national, et Sa ferme volonté de renforcer le positionnement de la Cité ocre en tant que destination touristique phare du Maroc.

Le Maroc se distingue par un patrimoine riche et une histoire millénaire que Sa Majesté n’a eu de cesse de mettre en valeur dans plusieurs villes (Fès, Casablanca, Tanger….). Il s’agit d’un véritable travail de sauvegarde de la mémoire nationale.

Ces projets, qui mobilisent des investissements de plus de 31 millions de dirhams, sont porteurs d’une ambition nouvelle pour l’ancienne médina de Marrakech, et visent l’amélioration des conditions de vie des populations, le développement du cadre bâti de cette cité-musée, et la préservation de son patrimoine historique et architectural.

Le projet de requalification du circuit touristique de la Place «Ben Youssef» vers la Place «Jamaâ El Fna» en passant par la Place «Ben Saleh», devra participer à la valorisation des sites historiques desservis, notamment la mosquée et la Medersa Ben Youssef, les Foundouks Zniber, Lahbabi, El Khadi, Ziyat, Selhem, Ouled Allal Bakchach, Moulay Abdellah, Salas, Moulay Hafid, Ben Abdellah, Sidi Ishak, Bel Aid, El Kabbaj, et Ben Chbaba.

Doté d’une enveloppe budgétaire de l’ordre de 27 millions de dirhams, financée par la direction générale des collectivités locales du ministère de l’Intérieur, ce projet permettra également la mise en valeur des places publiques «Ben Youssef», «El Moukef», «Merstane», «Rahba Lakdima», «Jamaâ El Fna», et «Ben Saleh». Cette dernière connaitra des travaux de restauration très importants selon une démarche patrimoniale de préservation de son authenticité et de son intégrité historique.

Le projet de requalification du circuit touristique de la Place «Ben Youssef» vers la Place «Jamaa El Fna» en passant par la Place «Ben Saleh» prévoit le ravalement des façades des bâtiments que jalonne le circuit, à travers notamment l’élimination des éléments parasitaires, la restauration des éléments en bois, et le traitement des déformations des murs.

Il s’agira également de la restauration des toitures en bois, le revêtement des sols, la réhabilitation des portes de quartiers, le traitement des problèmes de raccordements aux réseaux techniques, la pose du mobilier urbain adapté, la modernisation du réseau d’éclairage publique et la plantation de plantes et arbres d’ornement typiques et spécifiques à l’ancienne médina.

Second projet lancé en ce jour par le Souverain est celui de la réhabilitation des Foundouks traditionnels «Selhem», «Ziyat», et «Sidi Abdelaziz», pour un investissement global de 4,14 millions de dirhams financés par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Ce projet, qui bénéficiera à 125 maîtres-artisans et 300 artisans dans les métiers de menuiserie, de tissage, de maroquinerie, et de dinanderie, traduit l’esprit même de l’INDH, s’inspirant de la philosophie royale qui vise la lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale. Il sera fin prêt en août 2017.

A noter qu’au titre de la période 2005-2015, 25 foundouks de l’ancienne médina de Marrakech ont fait l’objet de travaux de réhabilitation, et ce dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain. Les foundouks réhabilités témoignent des relations humaines et commerciales florissantes qu’entretenait le Maroc avec l’Afrique.

Les projets, lancés en ce jour par SM le Roi, s’inscrivent en droite ligne du plan de développement de Cité ocre «Marrakech, Cité du renouveau permanent», qui ambitionne de mettre en place les conditions d’un développement harmonieux et durable à travers l’amélioration des conditions de vie des populations, le renforcement des services et des infrastructures de base, et la consécration de la ville en tant que destination phare du tourisme.

Programme de requalification urbaine des quartiers de la médina

Le programme de requalification urbaine des quartiers de la médina de Marrakech est un plan ambitieux visant à valoriser le patrimoine urbain et culturel de cette localité emplie d’histoire et au rayonnement mondial.

Ces initiatives de développement revêtent une importance particulière pour la préservation de l’héritage humain de cette ville antique, à travers notamment la restauration des sites historiques, l’amélioration des conditions de vie des habitants, le développement des infrastructures et le renforcement du tissu urbain et artisanal de la médina.

La mise en œuvre de ce programme, qui s’inscrit dans le cadre du plan de développement “Marrakech, Cité du renouveau permanent”, est un mécanisme exemplaire de réhabilitation des sites historiques de la ville de manière cohérente et harmonieuse avec son infrastructure architecturale, permettant, ce faisant, de la promouvoir en tant qu’une des destinations touristiques les plus prisées du Royaume.

Ainsi, ce projet porte essentiellement sur le traitement des édifices menaçant ruine, la réhabilitation des ruelles, des Foundouks et des commerces, le réaménagement des places publiques, la reconstruction de certains locaux commerciaux, le renouvellement de la toiture en bois, le renforcement des circuits touristiques et le ravalement des façades.

Par ailleurs, la restauration des sites historiques dans le cadre de la première tranche du projet de requalification urbaine de “Hay Essalam” dans la Cité Ocre est à même de renforcer l’attractivité touristique de la capitale des palmiers et de promouvoir son patrimoine culturel fortement ancré dans l’histoire.

Ce projet vital entend également hisser la médina de Marrakech au rang de pôle touristique exceptionnel, eu égard aux importantes potentialités dont regorge la ville et qui en font un passage incontournable sur le parcours touristique et historique mondial.

Cet ambitieux projet aspire aussi à mettre en valeur l’histoire féconde de cette ville antique en promouvant un rayonnement socioéconomique et culturel à même d’améliorer la qualité de vie de ses habitants et réaliser un développement durable et global.

S’agissant des projets de requalification du circuit touristique de plusieurs places historiques et de réhabilitation des Foundouks au cœur de la médina de Marrakech, ils visent à préserver et à garantir la durabilité de l’héritage culturel de la vielle ville et la revalorisation de son patrimoine historique.

S’inscrivant en parallèle aux objectifs de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), notamment dans son volet relatif à la lutte contre la précarité et l’exclusion sociale, le projet de réhabilitation des Foundouks vise à promouvoir le secteur de l’artisanat en stimulant et valorisant les arts artisanaux.

Globalement, la restauration des sites historiques de la médina de Marrakech et la réhabilitation de ses places historiques et Foundouks sont en harmonie avec les efforts visant à préserver le patrimoine national et humain dans l’ensemble des localités du Royaume.

“Marrakech cité du renouveau permanent” est un programme quadriennal (2014-2017) qui devra permettre à la ville de se hisser au niveau des grandes métropoles internationales.

Basé sur une approche novatrice en termes de transversalité, d’intégration et de cohérence des interventions publiques “Marrakech, cité de renouveau permanent” est un plan structurant qui vise à accompagner le développement urbain et démographique de la ville, renforcer son attractivité économique, consolider sa place en tant que pôle touristique mondial, renforcer les infrastructures socio-culturelles et sportives en son sein et à promouvoir les indicateurs de développement humain.

Mobilisant des investissements de 6,3 milliards de dirhams, ce programme s’articule autour de cinq principaux axes, à savoir la valorisation du patrimoine culturel, l’amélioration de la mobilité urbaine, l’intégration urbaine, la promotion de la bonne gouvernance et la préservation de l’environnement.

Le programme de réhabilitation du douar Fandak d’améliorer les revenus des artisans

Le programme de réhabilitation du douar Fandak au niveau de l’ancienne médina de Marrakech permettra d’améliorer les revenus des artisans, a indiqué, mercredi, la gouverneur-coordinatrice de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), Mme Nadira El Guermai.

      Dans une déclaration à la presse, à l’occasion du lancement par SM le Roi Mohammed VI du projet réhabilitation de trois Foundouks implantés au cœur de l’ancienne médina de Marrakech, Mme El Guermai a relevé que ce projet est de nature à permettre aux artisans marocains de travailler dans de bonnes conditions que ce soit en termes de production ou en termes d’hygiène.

    Elle a ajouté que ce programme permettra aux artisans de faire connaitre leur travail, de présenter mieux leurs produits et de vendre directement aux clients leurs produits sans passer par les intermédiaires.

La requalification urbaine de “Hay Essalam” aura un rayonnement économique, social, culturel et touristique

Le projet de requalification urbaine de Hay El Mellah, rebaptisé “Hay Essalam”, de l’ancienne médina de Marrakech, contribuera de manière positive au rayonnement économique, social, culturel et touristique de ce quartier, a affirmé, mercredi à Marrakech, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville, Nabil Benabdellah.

Ce projet, étalé sur deux tranches, porte sur la réhabilitation de nombreux Foundouks, le réaménagement des places avoisinantes, et la restauration de locaux commerciaux et de circuits touristiques, a indiqué M. Benabdellah dans une déclaration à la presse, à l’occasion de la visite de SM le Roi Mohammed VI à plusieurs sites historiques ayant été restaurés dans le cadre de la première tranche de ce projet de requalification urbaine dudit quartier.

 Ce projet vital, qui entend valoriser le patrimoine architectural et historique de ce quartier authentique, permettra de stimuler l’activité économique locale et de renforcer l’attractivité touristique de la médina de Marrakech, a-t-il relevé.