355608807

Durant le mois de mai 2016, Les activités de contrôle sanitaire des produits alimentaires effectuées par les services de l’ONSSA ont porté,  à l’importation, sur 888 269 Tonnes (T) de divers produits alimentaires d’origines animale et végétale. A l’issu de ces contrôles, 3285 certificats d’admission ont été délivrés et 480 T de produits alimentaires ont été refoulées pour non-conformité aux normes réglementaires en vigueur.

A l’exportation, ces contrôles ont concerné 163 328 T de produits alimentaires et 7917 certificats sanitaires et phytosanitaires délivrés.

Au niveau du marché local, les inspecteurs de l’ONSSA ont réalisé 6776 visites de contrôle sur le terrain dont 2606 en commissions provinciales et préfectorales. Ces investigations ont abouti :

– Au contrôle de 86 244 Tonnes de produits alimentaires ;

– A la saisie et à la destruction de 512 Tonnes de produits impropres à la consommation, dont 242 T de viandes rouges, 87,5 T des fruits secs , 70 T des produits de la pêche, 55 T de viandes blanches, 15 T de conserves végétales, 3863 unités d’oeufs de consommation, et autres.

– La transmission au parquet de 204 dossiers pour jugement.

Par ailleurs, dans le cadre du contrôle et du suivi des établissements conformément aux dispositions de la loi 28.07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires, les services de l’ONSSA ont

– Délivré 81 agréments et autorisations sanitaires aux établissements et entreprises alimentaires, soit un total de 4515 agréments et autorisations dont 495 entrepôts de stockage des produits alimentaires;

– Réalisé 351 visites sanitaires pour la vérification du maintien des exigences sanitaires dans les établissements déjà agréés et autorisés par l’ONSSA et 2144 inspections lors des opérations de certification ou d’enquête sanitaires ;

– Délivré 2956 certificats d’agrément sanitaire pour le transport national des denrées périssables et 36 agréments ATP pour le transport international ;

– Procéder au retrait de l’agrément sanitaire pour 03 établissements des produits de la pêche et à la suspension de 03 agréments sanitaires d’établissements de produits animaux et d’origine animale;

– Proposé la fermeture d’un (1) établissement de production de confiture ne disposant pas d’agrément sur le plan sanitaire et opérant dans de mauvaises conditions d’hygiène.

Il est à noter que depuis le début de l’année 2016, les contrôles ont porté sur 5,1 millions T à l’importation, 1,6 millions T à l’exportation et 906 000 T au niveau du marché local.