oui histoire1-grande1

Le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime M. Aziz Akhannouch, a mis en exergue, samedi à Oujda, les efforts déployés pour le développement du secteur agricole dans la région de l’Oriental, ce qui a permis la réalisation d’importants résultats en matière des filières de production.

Le ministre, qui intervenait lors de la cérémonie d’inauguration du nouveau siège de la Chambre agricole de la région, a indiqué que plusieurs projets ont été réalisés dans le cadre du plan Maroc Vert au niveau de l’Oriental, se félicitant des résultats obtenus et qui dépassent parfois les objectifs fixés pour l’année 2020.

M. Akhannouch a fait état d’avancées substantielles au niveau du premier et deuxième piliers du plan Maroc Vert notamment en ce qui concerne les filières de production des semences (105 pc de production programmée), des agrumes (61 pc), de l’olivier (94 pc) et du sucre (102 pc).

Pour sa part, le directeur de la Chambre agricole de l’Oriental, Mohamed Aoussar, s’est félicité des progrès importants réalisés par le secteur dans la région, appelant les acteurs concernés à travailler de concert pour valoriser et commercialiser les différents produits.

Il a souligné, par ailleurs, la nécessité de créer plus d’unités spécialisées dans l’industrie agroalimentaire et de grands marchés agricoles, de conquérir de nouveaux marchés pour les exportations et de généraliser les contrats-programmes pour développer d’autres filières à valeur ajoutée.

Ont pris part à la cérémonie d’inauguration du siège de la Chambre agricole de l’Oriental, le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, le wali de la région de l’Oriental, Mohamed Mhedia, le président de la région, Abdenbi Bioui et des élus locaux.

La dynamique de développement de l’Oriental au centre d’une rencontre de communication à Oujda

La dynamique de développement que connait la région de l’Oriental et les moyens de promouvoir les différents secteurs d’activité économique ont été au centre d’une rencontre de communication, samedi à Oujda.

La région de l’Oriental a connu un saut qualitatif en matière de développement du secteur agricole, a affirmé à cette occasion, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, soulignant que des efforts colossaux ont été consentis pour le développement du secteur agricole dans cette région aux perspectives prometteuses en matière d’investissement.

La région de l’Oriental produit 14 pc des agrumes au niveau national, 10 pc des olives et 8 pc des viandes rouges, a relevé le ministre, se félicitant des objectifs atteints qui « sont souvent au-delà des attentes ».

De son côté, le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, est revenu sur la grande portée du Plan d’accélération industrielle 2014-2020, qui tend à la création de 500.000 postes d’emplois à l’horizon 2020. Après avoir souligné la nécessité de créer davantage d’emplois au niveau de l’Oriental à l’instar des autres régions du Royaume, M. Elalamy a indiqué que la charte d’investissement a ouvert de nouvelles perspectives aux régions dans la mesure où chaque région sera dotée d’une zone franche pour soutenir les entreprises.

Pour sa part, le wali de la région, gouverneur de la province d’Oujda-Angad, Mohamed Mhidia, a rappelé que le processus de développement de l’Oriental a été déclenché à la faveur de l’Initiative royale pour le développement de la région de l’Oriental lancée en 2003, notant que cette dernière a permis la création d’une dynamique économique régionale fondée sur des bases réalistes.

M. Mhidia a passé en revue certains projets réalisés dans ce cadre, notamment la technopôle d’Oujda, l’Agropole de Berkane et la zone industrielle de Selouane, précisant que le taux de commercialisation de ces infrastructures a atteint respectivement 27 pc, 33 pc et 15 pc.

Le président de la région, Abdenbi Bioui, a, dans le même sillage, mis en exergue l’importance de la mise en place d’une vision globale touchant les différents secteurs pour palier aux lacunes existantes et ouvrir de nouvelles perspectives de développement, d’où la nécessité de la mobilisation des efforts pour promouvoir l’investissement et appuyer les initiatives prometteuses dans les différents secteurs.

Par la même occasion, le président de la Fédération royale de football, Faouzi Lakjaa, a présenté un exposé sur le projet de création d’un centre universitaire pour la formation à Saidia sur une superficie de 57.200 m2 et ce, pour un montant global de 83 millions de dirhams.

Côté tourisme, Abderrafie Zouiten, directeur général de l’Office national marocain du Tourisme, s’est attardé sur les initiatives prises pour le développement du tourisme dans la région et partant l’augmentation du nombre des touristes visitant l’Oriental au cours des quatre prochaines années.

Au cours de cette rencontre, plusieurs accords de partenariat ont été signés pour le développement des secteurs de l’agriculture, de l’investissement, du sport, du tourisme et de l’enseignement supérieur. Ils portent notamment sur la promotion de l’investissement, la création de l’emploi, la création de zones industrielles et la promotion du tourisme.

(MAP-03/09/2016)