4bk1acd4cd956b2330_800C450

Plus de 100 colons juifs ont pris d’assaut les esplanades de la mosquée bénie d’Al-Aqsa, ce matin, à travers la porte des Marocains au milieu d’une protection resserrée des unités spéciales d’intervention rapide de la police sioniste. Les invasions sionistes ont eu lieu avec la fin de la première semaine du mois de Ramadan, à la lumière d’un état de tension entre les forces armées d’occupation israéliennes et les gardiens de la mosquée et ses étudiants, qui ont essayé d’empêcher les colons d’accomplir des rituels talmudiques à l’intérieur de ses esplanades.

Les troupes sionistes ont accompagné les dizaines de colons qui se tenaient le long des portes externes de la mosquée sainte, surtout près de la porte d’al-Qatanin, al-Hadid et al-Asbat accomplissant des rituels talmudiques. Il est à noter que les colons profanent délibérément les esplanades de la mosquée bénie d’Al-Aqsa durant les prières heures de la matinée chaque jour, profitant de l’absence des fidèles à un tel moment.

Ces incursions viennent après que les organisations du Prétendu Temple, y compris l’organisation « Etudiants pour le Prétendu Temple », aient publié des affiches sur leurs sites Web et sites de réseautage social, appelant à des invasions de masse et à profaner Al-Aqsa en commémoration de la fête juive « Alhvuaot », aujourd’hui et demain.

« La Coalition des organisations du Prétendu Temple » a appelé à participer à la cérémonie de formation pour les rituels d’Alhvuaot au Prétendu Temple, le lundi matin, sur le sommet de Jabal Makbar avec la participation des dirigeants religieux et politiques juifs.

Dans le même contexte, la police israélienne a arrêté, ce matin, Mohammed Rawidi, l’un des employés de la mosquée Al-Aqsa, sous le prétexte qu’il a opposé les invasions des colons.

Les forces armées de l’occupation israéliennes continuent à empêcher les femmes de la liste noire d’entrer dans la mosquée Al-Aqsa, tandis que celles-ci continuent à manifester devant les portes de la mosquée.

Par aillaurs, près de cent mille fidèles musulmans ont accompli la première prière du vendredi de ce mois de Ramadan, à la mosquée al-Aqsa,  en dépit des restrictions israéliennes.

Le cheikh Azzam al-Khatib, directeur du Waqf islamique de Jérusalem, a déclaré à Anadolu: «Près de cent mille fidèles ont accompli, aujourd’hui la prière de vendredi à la mosquée al-Aqsa» .

Pour sa part, la police israélienne a fait état, dans un communiqué, de dizaines de milliers de Palestiniens ayant accompli la prière de vendredi, sans incidents notables.

Des milliers de policiers israéliens ont été déployés aux entrées et dans les ruelles de la vieille ville, ainsi que devant les portails de la mosquée al-Aqsa.

Les forces de sécurité israéliennes ont fait usage d’un hélicoptère et d’un ballon dirigeable muni de caméras pour surveiller les esplanades d’al-Aqsa.

Elles ont interdit aux hommes palestiniens âgés de moins de 45 ans de Cisjordanie, d’accéder à Jérusalem pour prier.