Hicham_Berrada_Sounni_Prsident_du_Groupe_Palmeraie_Dveloppement

« 2015 a été pour notre groupe l’année de la confirmation de la croissance saine avec un résultat net part du groupe en augmentation de 11% pour atteindre 450 millions de dirhams. Notre société continue à fonder ses valeurs sur la qualité de ses produits et la satisfaction client pour aujourd’hui consolider sa position comme une référence dans le secteur immobilier au Maroc, a affirmé M. Hicham Berrada Sounni, Président du conseil d’administration du Groupe Dar Saada dans le rapport au conseil d’administration relatives au résultats du Groupe au titre de 2015.

Il a précisé que Résidences Dar Saada a « maintenu son rythme de livraison pour atteindre près de 5700 unités portant son chiffre d’affaires à 1,75 milliards de dirhams et confortant par la même occasion son positionnement leader dans le segment de l’habitat social ainsi que dans le standing moyen et supérieur ».

« Le groupe a renforcé son positionnement dans le moyen standing et standing supérieur avec le lancement de la marque Palm Immobilier, complétant l’offre du Groupe Palmeraie, actionnaire majoritaire de Résidences Dar Saada, dans l’habitat social, le moyen standing et le haut standing respectivement avec les marques Espaces Saada, Palm Immobilier et Palmeraie Luxury Living ».

« La croissance de notre société, a-t-il dit  continue à être conforme à sa planification tout en respectant les ratios bilanciels et d’endettement. En effet, les créances clients exprimées en chiffre d’affaires sont au niveau de 4 mois et demi, soit un des délais des plus courts dans notre industrie. Aussi, l’endettement de la société reste-il maîtrisé avec un ratio gearing de 37%.

« Forte de ses réalisations, de sa santé financière, sa notoriété et de son capital humain, Résidences Dar Saada envisage le futur avec ambition et confiance. Nous pensons posséder le capital humain et les moyens nous permettant de poursuivre notre développement et d’avoir le bon positionnement sur les segments de croissance que nous identifions »

La Famille Berrada Sounni est l’actionnaire historique et majoritaire de la société Résidences Dar Saada. Elle détient 55% du capital de Résidences Dar Saada dont 41% à travers le Groupe Palmeraie Développement. a renforcé.

En 2011 le tour de table par des investisseurs institutionnels marocains et étrangers : North Africa Holding, Aabar Investment PJS, Idraj SCA, RMA Capital et Wafa Assurance.

En décembre 2014, Résidences Dar Saada a été introduite en bourse par augmentation de capital où société a levé 1,1 milliard de dirhams.

Dar Saada dispose d’un effectif global qui s’élève, au 31 décembre 2015, à 239 collaborateurs soit une évolution de +13% par rapport à 2014, avecr un taux d’encadrement de 23%.

Reserve foncière : nouvelles acquisitions de 21 ha

Résidences Dar Saada a poursuivi la consolidation de sa réserve foncière durant l’exercice 2015. Les nouvelles acquisitions se sont élevées à 21 ha et se présentent ainsi :

– L’acquisition de 10 ha à Martil

– L’acquisition de 4,1 ha à Casablanca

– L’acquisition de 6,9 ha à Marrakech

A travers ces nouvelles acquisitions, la société renforce sa présence dans les grandes villes du Maroc.

La réserve foncière totale du groupe Résidences Dar Saada s’élève ainsi à 989,4 ha à fin 2015 (hors compromis d’acquisition).

Commercialisation de 5658 unités

La commercialisation des projets continue à connaître un rythme soutenue atteignant sur l’exercice avec  5 658 unités commercialisées dont plus de la moitié se situe dans l ’axe Rabat-Casablanca (57%).

Les projets commercialisés en 2015 comptent principalement des logements sociaux.

Mises en chantier et achèvements

6 433 unités ont été mises en chantier durant l’année 2015 :

– Fadaat Al Mohit : 887 unités

– Dyar Al Ghofrane : 2 154 unités

– Manazil Mediouna : 781 unités

– Fadaat Al Mohit II: 1 317 unités

– Playa Martil : 955 unités

– Jnane Al Khair: 339 unités

A fin 2015, le nombre cumulés des unités produites s’élevait à près de 32 500 unités dont 7 633 unités achevées durant l’année 2015.

La production, hors acquisitions de terrains, est restée à peu près stable en 2015 atteignant 1,17 milliard DH contre 1,2 milliards DH en 2014.

En 2015, Résidences Dar Saada a livré 5 695 unités réalisant ainsi un chiffre d’affaires consolidé de 1 746 millions DH.

Les principaux projets livrés sont : Fadaat Al Mouhit (Casablanca), Dyar Al Boughaz ilot 14 (Tanger), Jnane Al Menzeh (Berrechid) et Bassatine Targa (Marrakech).

En dépit d’une légère baisse du chiffre d’affaires 2015 par rapport à celui de 2014 (-4%, 1 812 millions DH en 2014), les livraisons de 2015 sont constituées d’unités à forte marge.

 

Endettement : baisse de 7%

L’endettement à long terme baisse de 7% à 2 482 millions dirhams entre 2014 et 2015. L’endettement bancaire s’élève à 1,73 milliards dirhams,

En ce qui concerne les billets de trésorerie, la société a réussi à placer un cumul de 165 millions DH en2015 à des taux compétitifs. L’encours à fin d’année s’établit à 145 millions DH.

Chiffre d’affaires : 1 775 MMDH

En 2015, la société Résidences Dar Saada a réalisé un chiffre d’affaires de 1 755 M DH contre 1 813 millions DH, soit une légère baisse de 3,2% en une année. En volume, le chiffre d’affaire correspond à la livraison de 5 695 unités en 2015 contre 5 990 en 2014.

Le taux de marge brute d’exploitation s’établit à 28,4% à fin 2015 contre 27% à fin 2014, soit une hausse de 1,4 points. Ceci s’explique principalement par le changement favorable du mix produit entre les deux périodes.

Le résultat d’exploitation a connu une progression par rapport à la même période en 2014, soit une hausse de MMAD 10,2, malgré la baisse du chiffre d’affaires de 3%.

Avec la hausse du résultat d’exploitation, le ratio RN/CA s’est amélioré de 3 points et s’établit à 26,1% à fin décembre 2015 contre 23,1% à fin décembre 2014.

– Autres charges externes:

Ce poste n’a pas connu de variation significative (+4,8 MMAD) expliquée par la politique de la société de maîtriser ses charges de structure.

– Produits non courants:

Ce poste comprenait l’année précédente les produits sur désistements de clients.

– Charges non courantes

Ce poste comprend à fin Décembre 2015, la charge liée à la cohésion sociale pour MMAD 9,4, les frais liés aux désistements pour MMAD 3,5, ainsi que diverses pénalités pour MMAD 0,9.

– Actif immobilisé

Ce poste a enregistré une baisse de MMAD 12,3 expliquée principalement par la variation négative de MMAD

14,3 des immobilisations en non valeurs.

– Créances clients :

Le poste clients et comptes rattachés s’établit à MMAD 743,2 à fin Décembre 2015.

Le délai de règlement clients s’élève à 4,5 mois du chiffre d’affaires.

– Dettes financières :

Les dettes financières ont baissé de 320 MMAD pour s’établir à 2 323 MMAD.

Le taux Gearing est passé de 33% au 31 décembre 2014 à 37% au 31 Décembre 2015.

– Dettes fournisseurs :

Les dettes fournisseurs s’établissent à MMAD 652,1 à fin décembre 2015 contre MMAD 577 à fin décembre 2014.

Le délai de règlement fournisseur (hors retenues de garantie et FNP) n’a pas connu de variation entre les deux périodes et s’établit à 4,4 mois d’achats d’exploitation.

Ambition et confiance dans l’avenir

 

Résidences Dar Saada est devenu un acteur majeur du logement social et moyen standing au niveau national et compte désormais profiter de cette expérience pour consolider sa position au Maroc et se développer à l’international.

Les principales orientations stratégiques de Résidences Dar Saada sur les prochaines années s’articulent autour des axes suivants :

– Accélération des projets en cours

La Société poursuit une stratégie de développement marquée par le lancement de plusieurs projets, portés par une réserve foncière de qualité et exploitable inscrite dans son bilan, qui participeront à la consolidation de la position de Résidences Dar Saada dans le secteur que ce soit dans le logement social ou dans le logement moyen standing.

Diversification à l’international

Dans le cadre de sa politique de développement, Résidences Dar Saada poursuit une stratégie de diversification géographique en vue de devenir un acteur majeur dans la promotion immobilière au niveau continental.

Au niveau de l’Afrique subsaharienne, la société envisage de poursuivre l’ouverture de nouveaux chantiers dans les projets qui répondent à ses critères de développement. Actuellement, la société est engagée sur des projets en Côte d’Ivoire et au Gabon qui sont en cours d’études.

Maintien d’une réserve foncière de qualité

 

La politique d’acquisition de la réserve foncière de Résidences Dar Saada obéit au maintien d’un équilibre à multiples paramètres afin de tenir compte notamment de : la consommation de sa réserve en cours d’exploitation, de son rythme de production, de ses capacités financières et enfin de l’adéquation des opportunités d’acquisitions avec sa stratégie de commercialisation et ses objectifs de rentabilité.

Aussi, bien que la société identifie de manière récurrente des opportunités d’acquisitions de fonciers, les seules limites à ces acquisitions résident dans la volonté du management à respecter les critères stratégiques prédéfinis ci-dessus ainsi que la maîtrise de la capacité financière à développer ces investissements.

Poursuite des chantiers organisationnels

Dans la continuité des changements organisationnels intervenus depuis 2010 au sein de Résidences Dar Saada, la Société compte poursuivre un certain nombre de chantiers structurels en vue d’asseoir de manière plus prononcée son institutionnalisation et d’instaurer de meilleures pratiques opérationnelles et en matière de gouvernance et de satisfaction client.