Unite-de-depoussierage

Le chiffre d’affaires S1 2016 de Sonasid devrait reculer de 26% vs S1 2015 dans un environnement de marché marqué par la chute des prix et la baisse des volumes, avertit cette société dans un profit warning émis aujourd’hui  jeudi.

Elle explique que les prix de vente ont reculé de -11% sur le marché international en raison de la surcapacité structurelle du secteur. Un phénomène amplifié en 2016 au niveau national par l’accroissement des surcapacités ayant pour conséquences des prix qui se sont dépréciés de -21%.

Dans ces conditions, et en dépit de la bonne performance des coûts de production, le résultat net de Sonasid devrait ressortir déficitaire sur S1 2016; une tendance qui se confirme sur l’ensemble de l’année 2016.

La baisse des prix se poursuit sur le marché international et la concurrence nationale prend un nouveau virage

Le marché mondial de l’acier continue de souffrir de surcapacités importantes, les exportations chinoises ont en effet cru de 9 % entre S1 2016 et S1 2015, conduisant à des prix de vente en net retrait de -11 %. Une surcapacité structurelle qui a entraîné la mise en place de mesures tarifaires antidumping à l’encontre des produits chinois dans les principaux marchés.

Elle s’est intensifiée sur le 1er semestre 2016 avec la montée en régime du nouvel entrant, dans un marché où la consommation de rond à béton a pourtant reculé de -11 %. Un accroissement de l’offre qui a entraîné une chute des prix du rond-à-béton de 21 % sur le 1er semestre 2016.

Les volumes de Sonasid sur le rond à béton ont toutefois reculé à un rythme inférieur à celui du marché : -7 %, et la part de marché s’est consolidée.

Sonasid conserve son leadership national mais doit consolider sa rentabilité sur le long terme

Ces conditions de marché dégradées ont eu un impact important sur les performances financières de Sonasid qui s’inscrivent en net retrait comparé au 1er semestre 2015 et qui devraient se confirmer sur l’ensemble de l’année 2016.

Une situation dans laquelle Sonasid entend poursuivre la rationalisation de l’ensemble de ses coûts ainsi qu’accélérer le développement de son réseau de distribution pour renforcer durablement ses facteurs de rentabilité.

Sonasid avertit que ces chiffres 2016 sont basés sur des estimations du Management et ne sont pas encore certifiés par les commissaires aux comptes.