bourse casa

La cérémonie de paraphe du cahier des charges liant l’Etat aux nouveaux actionnaires de la Bourse de Casablanca (Banques, Entreprises d’assurances, Sociétés de Bourse, la Caisse de Dépôt et de Gestion et Casablanca Finance City Authority), s’est déroulée vendredi sous la présidence de M. Mohammed Boussaid, ministre de l’Economie et des Finances et en présence de plusieurs personnalités du secteur économique et financier.

Depuis la signature, le 25 novembre 2015, du mémorandum d’entente relatif à l’ouverture du capital de la Bourse, les parties prenantes se sont attelées à l’élaboration de l’ensemble de la documentation juridique nécessaire à la mise en œuvre du projet de démutualisation de la Bourse. Ce travail ardu a été couronné par la finalisation du nouveau cahier des charges qui acte le rôle et les nouvelles missions de cette institution dans un cadre élargi de son actionnariat.

Dans son allocution, M. Boussaid a adressé ses vifs remerciements aux différentes institutions financières pour leur adhésion et leur sens élevé de responsabilité pour garantir la réussite de ce projet structurant pour la place financière.

Il a également rendu un hommage à l’ensemble des sociétés de bourse pour le travail accompli qui a permis la construction d’une Bourse moderne et de mener à bien les différentes réformes qu’a connues cette institution.

  1. Boussaid a ensuite présenté les principaux axes de ce cahier des charges :

– La volonté de mettre en phase les missions de cette institution avec le projet de développement de marché boursier en précisant que la Bourse se dotera d’un nouveau schéma intégré d’organisation afin qu’elle soit érigée en un holding qui gère l’ensemble de l’infrastructure du marché y compris les entreprises du marché à terme que la Bourse va créer (Société gestionnaire et chambre de compensation) ;

– L’assignation à l’institution de la Bourse d’un rôle étendu en matière de développement du marché boursier à travers notamment la structuration d’instruments financiers sur le marché boursier et de façon plus globale, l’enrichissement continu de l’offre de produits et services ;

– Le renforcement des règles de bonne gouvernance de cette institution à travers la nouvelle structure de l’actionnariat qui traduit clairement la volonté d’impliquer dans la définition de la stratégie de développement de la place, les principaux intervenants du secteur financier dont les représentants du secteur bancaire, des assurances, des sociétés de bourse, de la Caisse de Dépôt et de Gestion et de Casablanca Finance City. Aussi, il sera institué un comité de suivi auprès de la Bourse chargé de s’assurer de la mise en place des nouvelles infrastructures du marché ;

– L’accompagnement du positionnement de Casablanca Finance City en tant que hub financier sur la scène régionale à travers notamment la contribution à la mise en place d’un environnement compétitif pour la cotation des titres étrangers, la diversification des instruments financiers offerts aux investisseurs internationaux.

​M.  Boussaida également présenté les diverses mesures de développement du marché boursier qui ont été mises en place ou qui sont en cours de mises en place dont on peut citer:

Le renforcement de la supervision et de la transparence du secteur financier en octroyant plus d’indépendance et plus de pouvoirs aux autorités de supervision ce qui est un gage pour renforcer la confiance des investisseurs dans les perspectives de développement du marché financier ;

– Le renforcement de la panoplie d’instruments financiers et de marchés offerts aux investisseurs et aux émetteurs. A ce titre, Monsieur le Ministre a cité le cadre relatif au projet de loi sur la Bourse qui apporte plusieurs nouveautés dont la mise en place d’un marché dédié aux Petites et moyennes entreprises, la cotation des Exchange-Traded Funds (ETF) et des fonds qui ouvrent de grandes perspectives et devront favoriser une plus grande liquidité du marché boursier ou encore l’encadrement des conseillers en investissements financiers;

– La mise place de partenariats stratégiques avec de grandes institutions financières et places financières, en premier lieu celle avec la Bourse de Londres.